Sy Richards : un doux voyage dans les 60’s …

Ce «Quartet of a Century», morceau élaboré entre Brighton et Paris, pose les bases éponymes d’une composition d’un autre temps. Ne perdant rien du charme des années 1960, Sy Richards, dans un style acoustique, nous offre une balade très anglo-saxonne.

Issu de son premier EP «Youth Island», ce morceau pop évoque sans détour, de par ses sonorités claires à la Crosby Still Nash and Young, les racines musicales de l’auteur. Entre influences folk et blues – qu’il aura joué aux côtés de George Woosey durant son séjour Outre-manche – son répertoire est définitivement harmonieux et efficace, offrant une mélodie synthétique. Cette caractéristique souligne ainsi à merveille, durant l’entièreté du morceau, la beauté et l’éclat du timbre vocal de « Sy ». L’harmonica retentit alors, véritable apothéose à la Bob Dylan, enrichissant assurément « l’harmonie » globale : le voyage dans les 60’s de Greenwich Village est manifeste.

Cette excursion, tant visuelle qu’auditive, nous est narrée comme sortant tout droit des souvenirs enfantins de notre plume. Ce corpus mémoriel se déroule, tel un film teinté d’une nostalgie « sépia », offrant en premier lieu les paysages côtiers de Brighton. S’en suit une pléiade d’icones et d’idoles, figures d’une mémoire à la fois singulière et collective, qui nous initient à ce voyage allègre et enivrant. Ce « trip » temporel aux images détonantes, bercé par cette mélodie lumineuse et enjouée, vous fera croiser Lennon et Yoko Ono, Rory Gallagher…

La lumière est omniprésente, tant par le timbre de Sy Richards et le refrain, que par les néons publicitaires ; véritables luminaires incarnant une époque révolue, ils illustrent pourtant la portée intemporelle de cette balade nostalgique, entrainante, sincère et dépaysante. Avec cette véritable réminiscence – sans parler de l’arrière-goût de vacances d’été fantasmées – Sy Richards nous offre un retour sur la scène parisienne original et originel, nous envoutant grâce sa simplicité et son efficacité.

🖊 Courillon Florentin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram