Magon : une balade psychédélique « Out in the Dark » …

Le « King of nothing » de sa voix, à la limite du parlé-chanté, nous transporte au cœur d’une balade à la croisée des chemins entre le psychédélisme de la pop des années 1970 et les sonorités rock du new-wave. Magon, ce conteur, entre Lou Reed, particulièrement dans son album New York, et les Clash, nous livre avec force émotions et confessions. « It’s Love » et « Thinking of you » marquent ainsi cet amour à la fois adolescent et sombre composant l’entité première de ce groupe.

Mais la richesse de cet album s’incarne dans l’extraordinaire dualité de cette balade dynamique chargée de riffs : « The Streets » confirme la force d’un accompagnement électrique (et électrisant), saccadé et lourd. Distorsions et saturations rythment cette pop-psychédélique détonante, envoûtante de par ses imperfections calculées, puisant toute sa vigueur et sa force dans la richesse du rock anglais.

Ce premier album solo, « Out in the Dark », hisse Magon sur le devant de la scène musicale pop-rock tout en révélant une esthétique complète, rigoureuse et fidèle à l’imaginaire des origines de la contre-culture.

 

Ecrit par : Florentin Courillon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram