Entre résille et sensualité, le rock rebelle de Jewly

Bientôt, les cheveux longs, la voix puissante et les talons hauts de Jewly retourneront sur scène pour vous partager, en live, ses nouveaux titres

L’ auteure-compositrice-interprète française Jewly vient juste de sortir son nouvel album, Toxic. Le 24 avril, nous avons pu découvrir les 10 chansons promises. Une nouvelle fois, c’est grâce à une campagne de financement participatif que l’artiste a pu mener à bien son projet. 10 chansons, 10 tranches de vie relatant l’histoire de sa muse, de ses quatre ans à ses trente-sept ans.

Construire un album en collaboration avec son public

Après Drugstore en 2017, Jewly passe de nouveau par le crowdfunding pour proposer Toxic. Afin de conserver sa liberté et son univers, elle propose à son public de contribuer à son futur album. Cela  lui permet de s’éloigner des normes imposées et de suivre la ligne directrice qu’elle a choisie. Entre les deux albums, on sent une certaine évolution musicale, voulue par l’artiste. Le rock rebelle est toujours présent mais il se retrouve désormais teinté de blues, de pop et d’électro.

La toxicité de la vie entraîne la muse de Jewly vers la délivrance  

Le message de cet album est simple, optimiste et universel. Malgré un parcours de vie entaché de relations nocives et de situations pernicieuses, Jewly prouve par ses mots que la porte vers la liberté s’ouvrira lorsque la force s’exprimera. Mis bout à bout, les 10 titres résument la fougue libératrice : «MY DEAR I JUST NEED TO LISTEN TO MYSELF AND REALISE I AM STRONG ENOUGH, READY TO PURIFY, FACE AND CHANGE THE STUPID GAME OF TOXICITY».

Dans ce nouvel album, la douce voix farouche de Jewly initie l’auditeur à un rock singulier et foudroyant mené par une figure féline et énergique.

🖊 Clémence Drotz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram