« À Paris, c’est la guerre. Il faut faire des concerts, des clips, rencontrer les bonnes personnes… » – Bizar

Ne manquant pas d’humour, le groupe Bizar a livré une interview délirante à Enbrefzine.

Shooting By Mathieu Dutot 

Pourquoi Bizar?
Ce nom s’est écrit seul lors d’une séance de spiritisme. Je ne peux en dire plus.

Comment est né le projet?
Nous sommes en 2015, j’ai un gros stock de chansons qui prend la poussière au fond de mon ordinateur. J’appelle un vieil ami du nom de Night Night. On passe quelques nuits à façonner le 1er EP qu’on termine avec POG qui m’accompagnera plus tard sur la prod du 2ème EP (coming soon). Le projet est né de ces centaines d’heures passées dans ma chambre à gratter, plaquer des accords et fredonner du yaourt.

Comment définiriez vous votre style?
Même si c’est pas très vendeur j’espère qu’il n’est pas trop identifiable. C’est très certainement une bonne base de pop mais ça dérive sur de l’électro, de la musique brésilienne ou des trucs plus rapés.

Comment arrivez vous à promouvoir votre projet à Paris?
À Paris, c’est la guerre. Il faut faire des concerts, des clips, rencontrer les bonnes personnes, faire écouter ses sons à toute oreille attentive… On commence à bien enchaîner les salles parisiennes (le Réservoir, la Java, le Bus Palladium, le Pop Up du Label…). Nicolas (clavier/back vocals) a beaucoup tourné avec son ancien groupe (Voxes). Ça nous aide bien sur le booking. Une fois que les tubes sont là et que le live tient la route il ne reste plus qu’à provoquer la chance.

Où voyez vous Bizar dans cinq ans?
Cinq ans c’est loin. Le plan c’est de trouver des gens chauds sur le projet (tourneur/label) et sortir proprement des sons et des clips de qualité (le 2eme EP est presque terminé). Après si on fait une tournée internationale sur toute la côte du Benelux c’est champagne.

En tant qu’artistes, que pensez-vous de la scène musicale parisienne aujourd’hui?
La scène parisienne est bourrée de gens hyper talentueux. Que ce soit Lewis Ofman, Chassol, Flavien Berger ou Lomepal, il y a une grosse diversité et des artistes qui proposent de la vraie nouveauté. Après c’est compliqué aujourd’hui de se limiter à une scène et une époque et on ne traîne pas assez dans le star6 pour se revendiquer de cette scène.

Quelle est votre actualité en 2019?
La Sortie du deuxième EP logiquement intitulé « Greatest Hits II », des dates de concerts à Paris et on espère des festivals cet été.

 

10 titres dans la playlist de Bizar:
1. Hare Squead – Herside Story
2. The Strokes – Hard to Explain
3. Boule Noire – Aimes-tu la vie comme moi
4. 10cc – I’m not in Love
5. Para One – You Too
6. Christophe ft Nusky – Succès fou
7. Gilberto Gil – Palco
8. Deelicious – Tripping Out
9. Garfield Fleming – Don’t send me away
10. Jakob Ogawa – All Your Love

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *