« Andromeda », un premier EP redoutable pour Riff Tonic

Pour la sortie de leur premier EP, Riff Tonic nous livre les secrets de leur musique.

Groupe de rock formé sur la Côte d’Azur en 2017, Vincent (chant), Inès (basse), Dorian (guitare) et Pascal (batterie) se qualifient eux-mêmes comme appartenant au Rock alternatif. La richesse musicale qui les caractérise est soulignée par des notes électroniques dispersées au gré de leurs compostions. Mais leurs nombreuses influences, dont les Foo Fighters pour la partie rock survolté, évoquent un mélange musical subtile. Comme ils le stipulent avec entrain, ce premier EP reste très rock mais le second sera probablement plus electro.

Le nom du groupe restitue avec fidélité toute la vitalité de ce quatuor : riffs et lignes de basse puissants sont au rendez-vous. Mais ce nom accrocheur incarne aussi les débuts du groupe, lorsque l’écriture des compositions était réalisée à partir du jeu de guitare. Il est impossible de ne pas évoquer la saveur japonaise du groupe; le graphisme de la pochette, réalisé par Brice Cossu, talentueux dessinateur (notamment de la fameuse bande dessinée « Frnck »), l’atteste. Le morceau « Exit Road » fut même écrit durant le « Japan Trip » du groupe.

Nonobstant cela, ils clament rester ouverts à toute inspiration ; leur travail mélodique reposerait ainsi « sur un souci d’originalité et de création pure, au-delà d’éventuelles inspirations ». Leur tournée hivernale les amenant en France et en Suisse, elle pourrait potentiellement « alimenter les compo, le style et permettre de puiser de l’énergie ». Cet EP « Andromedia » parle ainsi de beaucoup de choses, comme le reflète sa couverture : les relations humaines sont abordées dans leur multiplicité, à chaque titre son sujet. Par exemple « Resilience », évoque l’endurance à avoir pour faire face aux épreuves de la vie. Relevant d’expériences personnelles sous-entendues mais aussi d’actualités ayant marqué le groupe, Riff Tonic définit sa musique comme devant « toucher ».

« Andromeda », titre éponyme de l’EP, est une référence à un phénomène astronomique, science intéressant certains membres du groupe. La collision entre la galaxie d’Andromède et la Voie lactée se produira dans approximativement quatre milliards d’années, cet évènement devrait aboutir à la fusion des deux galaxies en une nouvelle galaxie plus grande, souvent appelée Milkomeda. « Ce phénomène de destruction créatrice peut-être rapproché des thèmes abordés dans nos compo, dans un parallèle entre notre échelle microcosmique et macrocosmique, mais aussi sur un plan musical en un mélange des genres et influences dans la création ».

 

🖊 Florentin Courillon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Instagram